Le dictionnaire d'artistes de marine



Né à Paris. Il est l’élève de Joseph Vernet, de Regnault et d’Hubert Robert. Réquisitionnaire immatriculé à Brest, il sert comme gabier puis timonier dans la Marine Républicaine. Il revient à Paris en 1796, et expose pour la première fois au Salon de Paris. Premier peintre à être nommé « Peintre Officiel de la Marine » en 1830, il tient un atelier au Ministère de la Marine. Il réalisera un grand nombre d’œuvres relatant les combats de la Révolution et de l’Empire, dont le fameux « Combat de la Bayonnaise contre la frégate anglaise l’Ambuscade » en 1798, une des pièces principales du Musée de la Marine. La monarchie de Juillet lui est moins favorable, et sa situation ne fait qu’empirer lorsque son principal rival, Théodore Gudin, reçoit à son tour le titre de Peintre de la Marine. Crépin aura comme élève Jean Francis Hue. Il meurt à Paris en 1851.

 

Louis Philippe CREPIN

France
19ème siècle
1772  - 1851
Style
Neoclassique
Thèmes
Tempetes et naufrages
Personnages
Ports (général)
Vues à bord
Batailles du 18-19eme
Médias
Huile

Voir ses œuvres